BERESW1NTHE EPOUSE D' ET1CHON DUC D' ALSACE

MERE DE SA1NTE OD1LE

Retour à la kilbe

Vers la généalogie

Histoire ou légende ?

              Dans le livre de Hansi, Au pied de la montagne Sainte-Odile, un paragraphe m'a toujours intrigué. Après la chute de l'Empire de Napoléon, les troupes russes et autrichiennes envahirent l'Alsace......

                ....." Lors de l'invasion des Alliés en 1814, Obernai fut moins maltraité que d'autres villes d'Alsace grâce à une idée géniale de son curé. Sachant que la vénération des soldats autrichiens pour la famille impériale s'étendait jusqu'aux plus lointains ancêtres des Habsbourg, ce digne prêtre fit placer sur la maison appelée Burg un écriteau que l'on peut y voir encore aujourd'hui. On lit ces simples mots: Maison natale de sainte Odile - Stammhaus der heiligen Odilia. En effet, ce modeste bâtiment encore récent à cette époque, magasin municipal, hangar pour la pompe à incendie, avait été édifié sur les fondations d'un manoir du seizième siècle qui lui-même succédait à un château-fort détruit au treizième, lequel remplaçait un castel antérieur qui avait été peut-être construit sur l'emplacement occupé quelques siècles plus tôt par la grande ferme mérovingienne de bois, de chaume et de torchis de ce duc d'Alsace qui, d'après la légende était le père de Sainte Odile.

                Ayant lu l'écriteau, le commandant autrichien donna l'ordre à ses hommes d'user des plus grands égards envers les citoyens d'une ville d"où étaient issus, selon d'habiles généalogistes, les ancêtres de son souverain."...

                Etait-ce une légende ou bien une vérité historique ? C'était parti.

            ETICHON chef de guerre, fut nommé duc d'Alsace par CHILDERIC, son père LEUTHARIUS II était duc d'Alemanie. ETICHON avait une noble épouse BERESWINTHE fille de SILGELBERT III et petite fille de DAGOBERT Ier. Un véritable plaisir que d'établir l'ascendance de BERESWINTHE, toutes les archives étaient dépouillées et ouvertes. La descendance s'avéra plus difficile jusqu'au jour ou enfin je réussi à me procurer une histoire d'Obernai rédigé par Monsieur l'abbé GYSS dans laquelle figurait les grandes lignes de la descendance d'ETICHON.  De multiples recherches historiques permettent ensuite d'établir la descendance d'ETICHON et de s'émerveiller par la même occasion de l'érudition du curé d'Obernai.

                On descend tous d'un roi ou d'un pendu. Je vous laisse découvrir la suite.